BECOME A MEMBER
SOCIAL NETWORKS
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

livraison expresse - express delivery

© 2016 henry padovani

Pete, Claudine & the Stray Cats

May 24, 2019

Juste un truc, et puisqu on parle beaucoup des Stray Cats en ce moment, je viens de lire un article dans le Washington Post, qui parle de leur incroyable explosion sur la scène anglaise. Si il cite beaucoup de noms, fameux, l article oublie ceux qui ont véritablement compté. C est Pete Mc Carthy, qui les a découvert à New York. Pete avait les meilleures oreilles musicales de Londres et il voulait trouver un truc qui lui plaise vraiment. Sans un rond, il est parti à New York, où un soir il a vu jouer les Bloodless Pharoes. Avec un guitariste excellent. Ils les branchent, leur conseille de changer de nom, et nous voilà avec les Tomcats. Il m envoie une cassette de démos et me dit qu il a enfin trouvé LE groupe. J avoue que la cassette, que j ai encore est top de chez top. Il a des embrouille à New York mais il se débrouille pour les convaincre d aller à Londres. Je crois qu il n avait d argent que pour 3 billets d avion. Lui arriverait plus tard... Ils ont un nom et un numéro de téléphone: le mien. Pete , l irlandais etait mon meilleur ami et m a demandé de m en occuper quand ils débouleraient. J habitais un endroit de merde à Vauxhall. Mais voilà que le téléphone sonne et les Tomcats sont à Londres. Bougez pas, j arrive. Voilà, le groupe dont Pete m a tant parlé. Ok, on va se débrouiller. Y a le parquet pour dormir et se reposer. Vite, des coups de fil. La personne qui me semble le plus adaptée à faire quelque chose, c est Claudine Riley. Une française et amie, attachée de presse, femme de Mykaell Riley chanteur de Steel Pulse. Elle accepte de les rencontrer et de voir ce qu elle peut faire. Elle adore la cassette. Ils dorment sur les divans de l agence. C est Claudine qui trouve le nom de Stray Cats. Elle les met immédiatement sur une tournée de pubs londoniens avec une sorte de crooner dont j ai oublié le nom. 1ere partie. Ça ne coutera rien et ils pourront montrer ce dont ils sont capables. Le bon truc, c est que le crooner joue tous les soirs. Elle invite, comme ça se fait, tous les journalistes de Londres. Le premier soir, y a personne, ni de public ni de journalistes, sauf que ceux qui étaient ont vu le potentiel du groupe. Et nous bien sur!! Trop fiers! on faisait la claque pour nos potes, bien sur.. Le lendemain, le buzz avait commencé et les Stray Cats étaient le groupe à voir. Le seul mec qui flippait dans l histoire, c etait le crooner, qui avait bien cmpris que personne ne venait pour lui...Le 3 eme soir, je me vois débouler Pete Farndon, que je connaissais bien de la tournée que les flying padovanis avaient faite avec les pretenders, avec tous ses potes Hells Angels dans un pub à south Kensington. Evidemment, ils ont adoré et eux aussi ont senti le filon. Ils n ont plus lâché les Stray Cats. Là, tout le monde a compris qu il faudrait négocier avec eux, aussi...... 
Tout ça s est passé très très vite. Tout le monde voulait les voir. Y a une fibre rock-a-billy dans chaque rocker. Et les Stray Cats la faisaient vibrer comme personne. Les bananes, les chemises sans manche, les creepers, ils les portaient mieux que tout le monde. On s y est tous mis. Ça semblait juste. Et puis, les Stray Cats, pour le coup n etaient pas comme un groupe revival. C etait comme un truc nouveau. Ils le faisaient comme si c était tout neuf. Ils re inventait le truc.
La suite vous la connaissez, des concerts bondés et toutes les maisons de disques qui voulaient les signer, les sacs plein de coke qu il fallait fournir pour les hells angels, bref un bordel pas possible et puis, oui, tout le monde a pu les voir, les Jeff beck, les Mick Jagger, ls Keith Richards, les Joe Strummer, les Chrissie Hynde et tous les autres... mais ils ne les auraient jamais vu si Pete Mc Carthy n etait pas tombé sur les Bloodless Pharoes à New York et si une fameuse Claudine Riley n avait pas changé leur nom.. peut être.. ce groupe existait à New York, mais sans plus.. seul Pete a compris. il a compris à l instant même où il les a vus et entendus.
Je peux me tromper.... mais je ne crois pas.

 

https://www.youtube.com/watch?v=mbAyj1h9vI0

Please reload

WHAT'S UP?
Posts Récents

September 14, 2018

November 23, 2016

May 31, 2016

May 30, 2016

May 29, 2016

May 28, 2016

May 27, 2016

May 24, 2016

Please reload

Archives
Please reload

SEARCH BY TAGS..
CHECK US ON..
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square